Du covoiturage au couchsurfing, en passant par l’échange de maisons, la cuisine à domicile, le troc ou le prêt de sa machine à laver, l’échange de services s’installe peu à peu dans la société comme une évidence. La multiplication des plateformes collaboratives sur le web marque le retour nécessaire à des valeurs de partage et de solidarité, mais également de simplicité face à un modèle économique de plus en plus contraignant.

Pourquoi un tel succès des plateformes d’échanges de services ?

Parmi les raisons de l’engouement pour ces nouvelles formes d’échanges on retiendra en premier lieu la raison économique. Si ce type de services éclot désormais dans de nombreux secteurs, c’est que la demande existe, que les utilisateurs n’ont peut-être pas les ressources pour passer par d’autres biais, et que cette nouvelle économie fourmille d’idées et de créateurs.
Ceux-ci, souvent bien intentionnés, paraissent moins animés par la recherche d’un profit que par l’idée de répondre à des besoins auxquels ils ont souvent dû faire face eux-mêmes ou observé dans leur entourage.
En facilitant ces échanges moyennant de petites commissions vécues comme abordables par les utilisateurs, ils encouragent un modèle économique différent, plus équilibré, souvent moins cher, et bon esprit.

 

A la recherche des valeurs perdues

Par leur simplicité d’utilisation, les plateformes web procurent un sentiment de liberté, l’impression agréable de pouvoir choisir à ses conditions et d’échanger d’humain à humain, même si la passerelle est au départ virtuelle.
En ce sens, les plateformes collaboratives vont à contre-courant des impressions de solitude et de repli sur soi jusqu’ici véhiculés par le web : l’ère du « Chacun devant son écran », des « amis uniquement virtuels », des « achats en ligne » évocatrice d’un appauvrissement du lien social évolue au contraire vers un retour à des valeurs solidaires et à la rencontre réelle.
Parmi ces valeurs, l’entraide, le partage, la valorisation d’une compétence particulière, l’aide à la personne ou encore les valeurs écologiques à travers des plateformes facilitant le don, la récupération au service des autres, le covoiturage, le recyclage…

 

Rester vigilant

Si toutes ces nouvelles formes de création et d’échanges de valeurs sont nourries par un élan commun vers un monde plus simple, plus solidaire et un meilleur équilibre économique, elles ne sont pas encore sans risques : souvent moins réglementées que les formes commerciales traditionnelles, elles peuvent donner lieu à certains abus ou arnaques largement analysés et critiqués dans les médias.
Cela dit, toute transaction comporte des risques, et la réponse des petits entrepreneurs du web à un système économique défaillant dans bien des domaines apparaît comme une alternative nécessaire, efficace et définitivement porteuse d’espoir.

Vous souhaitez bénéficier des services CoHomly ?
C'est simple ! Inscrivez-vous vite en cliquant sur le bouton :


© Cohomly, tous droits réservés - Mentions légales