Toutes nos idées, informations, bons plans sur nos sujets favoris : le logement étudiant, l'aide aux familles, l'hébergement contre services, l'accueil des étudiants internationaux et autres...

Une maman solo accompagne sa fille à l'écoleComment rester zen entre ma carrière professionnelle et la gestion de mes enfants ? Sur qui puis-je compter quand je dois rentrer plus tard ? J’aimerais être plus serein(e), tranquilisé(e) en ayant davantage d’aide mais mon budget n’est pas extensible !

Le quotidien d’un papa ou d’une maman solo n’est pas simple ; entre son emploi du temps à gérer, sa présence auprès des enfants, le travail, les transports, le budget...On peut vite craquer et baisser les bras.

Chez CoHomly nous nous mobilisons très sérieusement auprès de ces nombreuses familles car nous savons que nos étudiants peuvent être une vraie source de bien-être, de tranquillité et de sécurité pour tous ces parents solos.

 

Être une famille monoparentale en France

Qui sont ces familles ?

Tout d’abord une réalité : près de 45% des mariages se transforment en divorce.

Qu’elles soient choisies ou subies, les séparations entraînent des baisses importantes du niveau de vie (30 % en moyenne). Les situations de grande vulnérabilité ne sont donc pas rares, avec une famille monoparentale sur cinq vivant sous le seuil de pauvreté en France.

Si la souplesse du « pacs » attire de nombreux couples, il est aussi une source de précarité en cas de rupture. En effet, le contrat se fait et se défait très simplement, sans droit à une indemnité compensatoire. Le partenaire le moins favorisé n’a que très peu de marge de négociation et se retrouve souvent dans une situation précaire avec un ou plusieurs enfants à charge.

Pour plus de 80% des familles monoparentales, le parent isolé est une femme. Cela s’explique d’une part parce qu’en cas de séparation, elles héritent de la garde plus souvent que les pères ; d’autre part parce qu’elles mettent plus de temps à retrouver un conjoint que les hommes. Même si cette situation est souvent passagère, elle n’en demeure pas moins difficile à gérer. Les soucis du quotidien et la solitude pèsent encore plus quand on n’a personne avec qui la partager.

Des chiffres en constante progressionPapa solo

D’après la définition retenue par la plupart des études, on parle de famille monoparentale dès lors qu’un parent élève seul son ou ses enfants. Le plus souvent, il s’agit d’enfants de moins de 18 ans, mais certaines données prennent en compte les enfants jusqu’à leurs 25 ans. En une vingtaine d’années, le nombre de ces familles monoparentales a doublé, passant de 950 000 en 1990 à 1,8 million en 2013 et 2 millions aujourd’hui, d’après les chiffres de l’Insee. Elles représentent plus d’une famille sur cinq. En cause bien sûr le nombre de séparations et divorces (8 familles monoparentales sur 10), ce qui implique que 18 % des enfants sont élevés par un seul de leurs parents. Le constat est aussi que 85% des familles monoparentales sont des mamans.

Une monoparentalité qui conduit souvent à la pauvreté

La monoparentalité implique des difficultés d’organisation et entraîne une baisse certaine du niveau de vie. Près de quatre familles monoparentales sur dix vivent aujourd’hui sous le seuil de pauvreté et plus de 2,8 millions d’enfants sont en situation de pauvreté.

Ces difficultés sont assez simples à expliquer… Tout d’abord, après la séparation ces familles vivent avec un seul revenu. Par définition, une famille monoparentale est plus vulnérable. Ensuite, la nécessité d’être disponible pour s’occuper des enfants conduit bien souvent

Héberger un étudiant étranger dans le cadre de sa convention Erasmus ou tout autre programme, est une expérience unique qui profitera à votre famille et vos enfants et que vous n’oublierez jamais ! Afin d’accueillir au mieux votre hôte et grâce aux retours d'expérience des familles CoHomly, il y a quelques astuces et règles à respecter pour que cette expérience soit la meilleure possible.

Valeurs et avantages ErasmusQuels sont les étudiants concernés ?

Le parcours Erasmus

Tous les étudiants de nationalité française, ou de l'union européenne, qui ont validé leur première année d'études universitaires, peuvent postuler au programme (l'échange Erasmus peut s'effectuer à partir de la deuxième année d'études jusqu'au doctorat inclus).

Les places sont limitées et une sélection des étudiants qui ont le droit de participer au programme se fait au niveau de leur université d'origine, sur des critères académiques (résultats universitaires antérieurs, compétences linguistiques) et de motivation. Un dossier doit être formalisé pour postuler auprès du centre des relations internationales de l’Université.

Sélection des candidats

Il s’agit d’un programme sélectif car les accords d'échanges entre facultés sont limités même si ce dispositif rencontre un vif succès depuis sa création en 1987.

Cependant les nouveaux candidats pour la France découvrent toutes les difficultés d'installation, notamment le logement mais aussi le casse-tête administratif. Alors, lorsqu'une famille s'inscrit sur CoHomly et ouvre sa porte, les perspectives sont différentes !

Découvrir les langues facilement

Qui dit colocation dit bien sûr conversation et pratique de la langue du pays.

En emménageant chez vous, votre étudiant a pour objectif de se familiariser avec notre langue mais aussi de s’adapter à nos modes de vie et découvrir notre culture. Il progressera très vite grâce

Une étudiante en lectureDans le monde les effectifs des étudiants internationaux ont progressé de plus de 50%. La population des étudiants en mobilité  représente aujourd’hui 2,2% du total des étudiants dans le monde, et pourrait pour sa part doubler et atteindre 9 millions en 2025.

La progression la plus spectaculaire est celle des étudiants d’Asie-Océanie.

La France, 4ème  pays d’accueil

Selon les derniers chiffres de l’UNESCO, la France est le 4ème pays d’accueil des étudiants internationaux au monde, après les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie. Elle est le 1er pays non-anglophone du classement, suivie par l’Allemagne.

Ses atouts en font une destination privilégiée : établissements prestigieux, excellence scientifique, ancrage dans l’Union Européenne et dans la francophonie, histoire et culture, et qualité de vie notamment.

La France se fixe l’objectif d’accueillir un demi-million d’étudiants d’ici 2025.

patricia prudente 569875 unsplashUn problème chaque année pour les étudiants

Le constat est connu de tous : Chaque année plus de 1,3 million d’étudiants peinent à trouver leur hébergement, surtout dans les grandes agglomérations. Compte tenu des loyers exorbitants et des conditions exigées (caution, loyers d’avance), les propositions convenables sont rares et prises d’assaut ! Le budget d’un étudiant n’est pas extensible et il leur faut jouer serré. Alors pour s’en sortir nombre d’entre eux exercent des petits boulots (près de 70% des étudiants).
 
Le problème de l’hébergement étudiant n’est pas seulement constaté à la rentrée ; les demandes sont nombreuses  aussi en fin d’année et concerne notamment tous les étudiants Erasmus qui arrivent en France généralement en décembre pour 6 mois mais aussi les stagiaires ou les alternants qui recherchent des solutions d’hébergement pour des durée plus courtes (de 3 à 6 mois) principalement en janvier, avril et juin.
Or, pendant qu’un étudiant recherche un logement et bien souvent un job pour le payer, des centaines de parents seraient très heureux d’accueillir un étudiant pour les aider au quotidien : garder leurs enfants dans la semaine, les aider un peu dans leurs devoirs, donner un cours de maths ou bien encore apprendre une langue étrangère ?

 

buco balkanessi 729256 unsplash

You have chosen France for your studies

France is an intellectual country endowed with scientific excellence with prestigious institutions, with a great cultural and artistic influence and rich in an incomparable history and culture. In addition, 76% of you believe that France has a stable and efficient economy.

In general, you choose France for the quality of your training, the learning of the French language, the reputation of its Grandes Ecoles et Universités and teachers, the value of diplomas, but above all it is the French culture that is one of France's strong points for you.

 

Prepare for your arrival in France 

 

A sometimes complicated welcome...

Even if it shows that France's cultural influence is your main attraction, studying in our country presents certain complexities:

Complexity of administrative procedures.

Administrative procedures are not dematerialized and it is often difficult to apply for social assistance from our organisations, CROUS, CAF or social security when you have not opened a bank account in France beforehand.

The cost of living is high, particularly the cost of housing

which most of the time represents more than half of your budget.

This cost is reinforced by the requirements required by the owners (high guarantees, advance rents, guarantors).

Vous souhaitez bénéficier des services CoHomly ?
C'est simple ! Inscrivez-vous vite en cliquant sur le bouton :


© Cohomly, tous droits réservés - Mentions légales